Consultation dans le brabant Wallon

natacha-prevost@hotmail.com

 

Tel: 0491/73.60.00

  • Facebook Social Icône

Lun- Ven: 9h00- 19h00

​​Sam: 9h00 - 14h00​ 

© 2019 by Natacha Prévost. Proudly created with Wix.com

Qu'est-ce que la psychomotricité ?

Le revue Profil de la mutualité PartenatMut a excessivement bien explicité ce qu'est la psychomotricité. En voici un extrait:

"Psychomotricité : le lien complexe entre le corporel et le psychique

La psychomotricité, tout le monde connaît. Dans les crèches, à l’école, en stage... Les enfants ont tous au

moins déjà une fois participé à un « cours » de psychomotricité. Et pourtant ! Cette discipline va bien plus loin que les jeux et le développe- ment moteur des tout-petits. Elle prend en considération le développement global de la personne en travaillant sur le plan physique et psychique.

 

« La psychomotricité règle aujourd’hui les problèmes
pour plus tard. »

Elle peut donc aider en cas de difficultés motrices mais aussi comportementales, relationnelles ou émotionnelles.

 

« Si la majorité des personnes que nous rencontrons en consultation sont des enfants entre 5 et 8 ans, la psychomotricité s’adresse aussi aux adolescents et aux adultes », précise Anne Taymans, présidente de l’UPBPF, l’Union Professionnelle Belge des Psychomotriciens Francophones. « Elle peut ainsi aider à soigner des problèmes d’adaptation aux apprentissages comme la dyslexie, des problèmes comportementaux ou des problèmes de structure psychique comme par exemple chez des enfants trop agressifs ou au contraire trop inhibés. »

Comprendre ce que cache un comportement


Concrètement, le psychomotricien va, par des jeux spontanés et des mises en situation, tenter de comprendre d’où viennent les problèmes corporels et mentaux. Pourquoi y a-t-il une inhibition motrice ? Pourquoi y a-t-il une agressivité ? D’où vient ce déficit tonique ou au contraire ce trop-plein de tonus ? «Ces comportements ont des impacts sur la vie personnelle et sociale des patients, poursuit Anne Taymans. Quand un enfant est trop agressif, il y a des répercussions à la maison mais aussi à l’école, lorsqu’il va à un stage, à un anniversaire... Durant une séance de psychomotricité, on est dans le lâcher-prise. L’enfant peut retrouver le plaisir de bouger sans entrave. Il peut explorer les mouvements autrement, par des jeux spontanés. On part des jeux qui l’intéressent pour provoquer la rencontre. Notre rôle est alors d’analyser ces mouvements pour tenter de comprendre les problèmes psychiques et corporels qu’il peut y avoir. De mieux le comprendre par son expression to- nique, par les jeux qu’il met en scène ou pas. Car il y a toujours quelque chose derrière un comportement. »"

Lorsque des difficultés ou des troubles surviennent (par exemple : troubles envahissants du développement, troubles des apprentissages, autisme, démence, …) l’exploration se doit d’être globale. Pour ce faire, une première rencontre permet de retracer ensemble le vécu de la personne afin de cibler les objectifs de prise en charge.

 

Les séances psychomotrices visent le soutien du développement de l’individu et/ou assure le maintien des différentes fonctions : motrices, psychiques et cognitives. Grâce au cadre de la séance psychomotrice, le patient peut venir déposer ses difficultés et celles-ci sont travaillées de façon implicite avec le psychomotricien. La stimulation par le jeu spontané permet une approche ludique et une évolution tout en plaisir.